Category: Histoire et culture

Avez-vous déjà participé à un Noël tchèque?

Les coutumes et traditions sont nombreuses et originales pour nous, expatriés.  La première chose à savoir est que les tchèques n’ont importé Le Père Noël que très récemment.  Ils fêtent par contre Svaty Mikulas (Saint Nicolas) le 6 décembre en se déguisant en ange, diable ou Saint Nicolas.

Toutefois, ils font plein de choses pour Noël:

La carpe de Noël
Quelques jours avant Noël, on voit fleurir les vendeurs de carpes vivantes dans les rues.  Les gens les achètent encore en vie, les mettent dans leurs baignoires quelques jours avant de les manger fraîches.

Les Chlebicky :"petits pains"

Une grande tradition d’accueil est de faire des petits pains sandwichs
avec toute sorte de charcuterie sur lits de salades de crème.  Délicieux!!

La Vanocka :  La Petite Noël (brioche tressée)

Délicieuse au petit déjeuner ou au 4h, la vanocka peut être nature ou avec des raisins secs.

Les vanocni cukrovy: petits gateaux de Noël

Si vous n’avez pas assez mangé entre deux repas de fêtes, vous pouvez toujours engloutir quelques petits gateaux de Noël.

Le repas du 24 au soir est important.  Les cadeaux (de ce que j’ai vu) sont d’ailleurs donnés le 24 au soir (à minuit si les enfants tiennent jusque là).

Les tchèques aiment beaucoup les feux d’artifice pour l’occasion et les cierges.  Ils font aussi des petits bateaux éclairés avec des coquilles de noix et des bougies.

Finalement, la messe de minuit est très populaire et accompagnée de nombreux choeurs.

Tout ca pour profiter de la bonne occasion pour vous souhaiter à tous un Joyeux Noël!!!

En habitant ici, on reçoit une multitude d’amis venus découvrir Prague.  On se balade en répétant les bribes d’histoire que l’on a retenu au cours de ces dernières années.  Et la, les questions pleuvent: c’est quoi la différence entre le style baroque et rococo?  En quelle année a été construit le chateau?  Qui étaient les Hussites?

Tout ca pour dire qu’on se fait souvent coincer sur des questions culturelles.  Je vais essayer de vous donner quelques armes (et tâcher de les apprendre moi-même).  Je vous conseille de taper "Prague" sur Wikipedia, un vrai concentré de références et d’infos!!

Voici les dates importantes du développement de la ville de Prague

 

  • 870 : Fondation du Château de Prague
  • 1085 : Prague devient la capitale des rois de BohêmeVratislav II est le premier roi couronné dans l’histoire tchèque.
  • 1344 : Prague est élevée au rang d’archevêché
  • 1346 : Début du règne de Charles IV.
  • 1347 : Fondation de la Nouvelle-Ville de Prague, décidée par Charles IV pour étendre la Vieille-Ville enserrée dans ses murailles du XIIIe siècle.
  • 1348 : Fondation de l’université Charles
  • 1355 : Charles IV fait de Prague la capitale du Saint Empire.
  • 1376 : Venceslas IV est le premier roi de Bohême couronné selon un nouveau rituel du sacre établi par son père, l’ empereur Charles IV, qui allait être pratiqué au Château de Prague jusqu’en 1836, date du couronnement du dernier roi Ferdinand V de la dynastie des Habsbourg.
  • 1378 : Réforme de Jan Hus
  • 1380 : Construction par Matthieu d’Arras et Peter Parler de l’Église de Notre-Dame de Týn
  • 1419 : Première Défenestration de Prague
  • 1583 : Règne de Rodolphe II – la cité est à nouveau capitale du Saint Empire et centre culturel de l’Europe
  • 1618 : Deuxième Défenestration de Prague qui déclenche la guerre de Trente ans
  • 1621 : Défaite des armées tchèques à la Bataille de la Montagne Blanche et exécution de 27 nobles tchèques sur la place de la Vieille-Ville
  • 1648 : La rive gauche de Prague (y compris le château) est occupée et pillée par les armées suédoises
  • 1741 : Occupation par les armées franco-bavaroises lors de la guerre de Succession d’Autriche
  • 1744 : Occupation par l’armée prussienne
  • 1784 : Les quatre villes pragoises se réunissent en une ville appelée Prague. L’hôtel de ville de la Vielle-Ville devient le siège du pouvoir administratif.
  • 1787 : Première de l’opéra Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart
  • 1848 : Soulèvement populaire lors du Printemps des Peuples
  • 1890 : Inondations catastrophiques
  • 1918 : Indépendance de la Tchécoslovaquie dont Prague devient la capitale
  • 1938 : Invasion des Sudètes par les armées allemandes puis de tout le pays en 1939
  • 1942 : Attentat contre Reinhard Heydrich suivi d’une vague de terreur
  • 1945 : Bombardement allié dont Dresde, située à 200 km était la cible
    Mai, Libération de la ville par la résistance et entrée des troupes de l’Armée rouge.
  • 1948 : Klement Gottwald déclenche le putsch communiste depuis le balcon du palais Kinsky sur la place de la Vieille-Ville
  • 1968 : Le Printemps de Prague se termine par l’invasion des armées du Pacte de Varsovie
  • 1969 : Jan Palach, un étudiant à la Faculté des Lettres de l’Université Charles âgé de 21 ans, s’immole par le feu pour protester contre l’occupation de son pays par les troupes du Pacte de Varsovie. Son nom devient aussitôt le symbole de la résistance tchécoslovaque à l’oppression.
  • 1989 : La Révolution de Velours débute en novembre lors d’une manifestation estudiantine durement réprimée
    Décembre Václav Havel est élu Président de la Tchécoslovaquie
  • 1993 : Divorce de velours de la Tchéquie et de la Slovaquie au 1er janvier.
  • 2002 : Inondations qui nécessitent l’évacuation de parties entières de la ville sans pertes humaines ni destruction majeure de bâtiments
  • 2006 : Le Palais Škoda, un édifice de style art déco construit, au tournant des années vingt et trente du XXe siècle, par l’architecte Pavel Janák pour abriter la direction générale des usines automobiles Škoda, devient le nouvel hôtel de ville de Prague.
  • coutumes tchèques et culture slave

    coutumes tchèques et culture slavefe
    Oulala, voila, apres un mois de silence, je me lance sur un gros sujet:

    Les Us et Coutumes Tchèques

    Tout d’abord, je me dois de préciser que toutes ces observations sont subjectives et ne veulent en aucun cas froisser de susceptibilités  (pas de polémique franco-tchèque SVP ;-).   Toutefois, un constat vieux comme le monde:  on ne réagit pas de la même manière en République Tchèque qu’en France (ni d’ailleurs qu’en Angleterre ou partout ailleurs).  Voici quelques constatations:

    Au Restaurant tchèque:

    • On ne sert pas de carafe d’eau avec le repas.  Il faut donc prendre une boisson payante.
    • Le pain est payant à la pièce (les serveurs comptent avant de poser la corbeille sur la table)
    • On mange vite et on débarrasse aussi vite (ne vous inquiétez donc pas si votre assiette disparait alors que vous mâchez encore votre dernière bouchée…)
    • On donne quasiment toujours un pourboire que l’on précise au serveur lorsqu’il vient encaisser (par exemple, pour 282 couronnes,  vous donnez votre billet de 500 en précisant “300” et il vous rend 200).
    • On ne laisse pas le pourboire sur la table (bon d’accord, si vous parlez pas tcheque, vous pouvez certainement trouver des langues alternatives…)

    A la taverne (“Hospoda, Pivnice, Sklep,” que de jolis mots pour dire brasserie):

    • On vous sert avant que vous ayez fini votre bière
    • Un trait sur votre carte suffit pour savoir que vous en avez pris une (lorsque vous arrivez à une petite foret trouble sur votre ticket, il est temps de rentrer prudemment…)
    • On peut s’assoir à une table à moitié remplie. Les tchèques ont l’habitude de se serrer.  C’est convivial et sympa 😉
    • On peut commander ses paquets de cigarettes et parfois les acheter à l’unité… Toutefois déconseillé par moi, antifumeur convaincu…

    Chez les tchèques

    Les tchèques n’invitent que très rarement les gens chez eux.  La culture du diner amical est très peu répandu et souvent remplacée par la taverne ou un restaurant. Toutefois, il faut savoir:

    • qu’on retire toujours ses chaussures (pour se faire donner de vieilles pantoufles mauves à fleur 😉
    • on mange frequemment avec le maitre de maison sans la dame qui a mangé précédemment (bon, ca c’est chez les couples plus agés)
    • on mange tot (vers 18h)
    • on ne s’éternise pas pour manger (mais plutot pour boire…)*

    Dans la rue

    • On respecte les queues (quoique les jeunes se lachent de plus en plus)
    • on laisse sa place aux personnes agées dans les transports (et promptement si on veut éviter le lynchage collectif)
    • On évite d’être trop bruyant.  Les tchèques sont plus discrets que les francais….
    • On peut boire une bouteille de bière en verre sans soucis.  Bon, ca fait pas tres classe…
    • On laisse sortir les gens des trams et métro avant de monter. Sisi, comme on fait plus depuis 10 ans à Paris.  C’était pourtant plus pratique que la mêlée actuelle.

    Bon ben ca en fait déjà quelques uns.  Je vais continuer à étoffer ca dans les semaines à venir.  N’hésitez pas à m’en suggerer, vous qui vivez en République Tchèque, on évitera peut etre des crises internationales à des touristes français….

    Ben oui, ca arrive, et meme souvent, de se faire un peu gruger par les praguois.  Ca n est jamais agreable quand on s en rend compte mais il faut bien comprendre la situation et le gerer comme toute barriere culturelle.

    Pour donner quelques experiences de petites arnaques personnelles:

    Au resto: 

    1. les serveurs peuvent ajouter les couverts ( c est souvent legal mais fachant quand quelques jours auparavant, on ne l avait pas paye).  La solution: ne pas donner de pourboires, ca le remplace.  Ca ne doit pas depasser les 25-30 kcs par personne.
    2. le “servis” qui est en general compte en % et qui est a mon avis moins legal, surtout si rien n est precise sur le menu.  Si ca depasse 10%, reclamer aux serveurs.
    3. les ajouts de sauces, de pain (“pecivo”) non consommes:  reclamez!

    De maniere generale, ne pas hesiter a discuter, meme dans un anglais approximatif.  Ils reconnaissent rapidement (et avec un ronchon) qu ils ont fait une “erreur”.

    Dans les magasins:

    1. le billet desue qui date de la precedente impression de billets.  Ainsi, nous avons recemment recu un beau billet de 20 kcs:  ca n existe plus depuis 10 ans!!!
    2. les erreurs de change:  ben oui, ca c est plus classique et facile a faire passer sur le compte d une simple erreur.
    3. attention aussi si on vous propose de payer en euros, le taux de change est definitivement desavantageux (prix 20 a 40 % plus eleves)

    Donc voila en gros quelques mauvaises experiences.  Il faut bien relativiser.  Le salaire moyen est beaucoup moins eleve en Republique Tcheque et les touristes s en rejouissent de maniere un peu trop ouverte parfois.  Certains tcheques ne peuvent que se sentir frustres.

    Pour s attirer la sympathie: dites bonjour, merci et aurevoir en tcheque, ne montrez pas trop votre argent ou votre etonnement devant le cout de la vie et soyez juste vigilant.

    Je donnerai quelques conseils sur les mots tcheques vitaux dans un prochain article 🙂