Category: Actualités

©Kibizu

Qu’est ce qu’une violence intrafamiliale et/ou conjugale?

Voici la définition trouvée sur service-public.fr : “Les violences conjugales sont punies par la loi, qu’elles visent un homme ou une femme, qu’elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles. Il s’agit des violences commises au sein des couples mariés, pacsés ou en union libre.”

En étant à l’étranger, nous sommes malheureusement “moins” bien protégés face à ces violences que les personnes locales : du fait de la barrière de la langue, on ne sait pas forcément vers qui se tourner…

Le lancement d’une plateforme téléphonique spécialisé et d’une application gratuites : “SAVE YOU”

L’ASFE (l’Alliance Solidaire des Français de l’étranger) s’est associé avec The Sorority Foundation et d’autres organisations pour mettre en place cette plateforme téléphonique GRATUITE et spécialisée (social, santé, droit), même depuis l’étranger.
SAVE YOU est joignable au +33.1.88.61.51.51 et via l’adresse mail saveyou@jointhesorority.com.

N’hésitez donc pas à les contacter, même si vous avez un doute que vous soyez dans une situation de violences, quelle que soit la nationalité de votre conjoint.

SAVE YOU est présenté comme pour la protection des violences faites aux FEMMES principalement, MAIS elle est aussi ouverte aux HOMMES!! L’assistante sociale m’a dit au téléphone qu’ils avaient l’habitude de traiter de temps en temps des cas d’hommes dans des situations de violence, ainsi que des cas d’enfants en danger.

Les principales organisations tchèques (si vous parlez tchèque ou anglais) à contacter

Voici aussi le contact des principales ONG tchèques spécialisées dans les violences conjugales :

https://www.rosacentrum.cz/
Telefon: +420-241-432-466
Email: info@rosacentrum.cz

https://www.profem.cz/cs
Tel.:+420 77 44 33 002 (administrativa), 
E-mail: info@profem.cz

Recueil de témoignages pour notre 7e circonscription des Français de l’étranger

La période du COVID 19 et ses confinements ont parfois aggravé les violences au sein de certains couples et nous souhaiterions alerter un maximum d’élus des français de l’étranger ou des élus locaux, dont notre député Frédéric Petit, en rassemblant un maximum témoignages anonymes, que vous soyiez homme ou femme, français ou tchèque ou autre, déjà séparés ou non, etc…

Si vous voulez témoigner pour vous-même ou quelqu’un, de manière anonyme ou non (au moins en précisant votre ville de résidence par exemple, pour qu’il voit que vous résidez dans sa circonscription), n’hésitez pas à contacter Caroline ZIMMERMANN-GANDRE (suppléante de Vassili LEMOIGNE lors des élections parlementaires de 2022, notre conseiller consulaire à Prague + administratrice de groupes d’aide francophones en Allemagne + élue représentante des parents au Lycée français Victor Hugo à Francfort).

Elle est en contact avec le député sur ce thème, ainsi qu’avec des conseillers consulaires et des élus locaux, vous pouvez lui envoyer un mail à : caroline.gandre@yahoo.com.

Plus nous seront nombreux et nombreuses à nous mobiliser et témoigner, plus notre voix pourra peser auprès des autorités!

Ps : groupe de soutien sur facebook, qui est aussi utile de connaître, administré par Isabelle Tiné, pour les femmes expats, séparées ou divorcées : “Expats nanas : séparées, divorcées”

Ecrire une Histoire commune par les vers et les lettres, n’est ce pas la meilleure manière de bâtir un avenir?” Jacques BELLEZIT


Jacques Bellezit est alsacien et a vécu à Prague un peu plus d’un an, entre 2019 et 2020. Arrivé en avril 2019, il voulait découvrir une autre ville, un autre pays, une autre manière de vivre.
Et il n’a pas été déçu ! Entre la langue tchèque dont il a pu apprivoiser les bases, l’Histoire, la culture, la nourriture locale, c’était un nouveau monde qui s’est offert à lui en symphonie.

Rentré en France en 2020, il est actuellement en train de préparer les concours administratifs, tout en assouvissant sa passion pour l’écriture et la poésie : à ce titre il avait fréquenté durant son année praguoise, en plus des soirées francophones du mercredi au Pivni Bar Blanicka, l’évènement « La Poésie pour tous » de Marko Thull.

Auteur de deux recueils de poèmes (« Opinions dissidentes d’un enfant du siècle » aux éditions Edilivre, et « Tableaux d’une exposition » aux éditions du Lys Bleu) et d’un roman de science fiction (« La Ceinture Hatikva », aux éditions Edilivre) , il vous offre ici les portraits poétiques de personnalités tchèques qui parlent  à son coeur : Antonin Dvorak, Milada Horakova, Jan Palach mais également le lieutenant Ivan Spaniel, officier tchécoslovaque engagé sous les couleurs du 3ème Régiment d’Artillerie Coloniale français, mort en 1944 dans la ville alsacienne d’Erstein-Krafft :

Sonnet face au bureau de Dvorak

“Je me trouve étouffé comme Stendhal à Florence
Alors que je voyage hors de ma chère France,
Je me trouve, quel honneur!, en la grand’ville de Prague
Face a l’humble bureau du grand maître Dvořak

Tout en brun, tout en bois, une sombre marqueterie
L’humoresque aux oreilles oh musique jolie
Apaisante et vivante c’est seul que j’admire
La noblesse du meuble, creuset de ses désirs.

Salut oh voyageur vivant de l’âme tchèque 
Par delà l’océan et par delà le monde
Que tu vis si nouveau comme Sion ou comme la Mecque

Alors que je compose ces vers d’un aloi
Que Dame Postérité pourra juger immonde

Je sens sur moi une main et je me dis : c’est toi.”

IX 116

“Ne pleure pas oh mon Jan,
Car on ne t oublie pas.
Ne pleure pas bel ange,
Aux ailes de rageuses flammes!

Tu reposes Saint Homme sur les fleurs nardées,
Martyr d une Nation, Héros d un peuple entier.
Qui suis je pour ici te rendre les hommages
Moi l étranger perdu, au monde sans héritage?

Il m’est temps de partir et de seul te laisser,
Mais nous nous reverrons je t’en fais le serment!
Et si Dieu qui gouverne le prévoit dans ses plans

J aviverai ta flamme jusqu’en l’éternité?
En ajoutant la mienne a ce vide béant
Qui s appelle notre siècle, chassé du Firmament”

19/01/19, Cimetière d Olšany, Prague


Milada

“Venue un jour de gloire, vous étiez une sauveuse
Pour le Narod relevé de ses plus noires cendres
Je puis, bien qu’étranger, fort aisément comprendre
Cet engagement de cœur, loin d’une retraite heureuse.

Avec vos rondes lunettes, votre amour de l’État,
Démocrate sans faiblir, vous partez au combat,
Pour l’honneur de Beneš, ou des deux Masaryk
Et affrontez les monstres dans leur hermine inique

“Je tombe! Je tombe!”  Oui vous tombez !
Mais cette corde  – treize minutes  assassines!
Est votre grand passeport pour l’immortalité !

Passant par Vysherad, je pleure et je m’incline

Sur votre grande mémoire toujours ravivée,
Mêlant «  Pravda vítězí » au mot de « Liberté! »”


30. Listopadu

“Venu par le périple des hommes du Serment,
Vous arrivez ici, en Alsace, mon Lieutenant,

En ces lieux dont je dis qu’ils sont là ma maison,
Du moins c’est ce que je dis a qui pose la question.

En cette terre d’Alsace, en ce pays si cher,
Vous qui tout armé d’une Sten et de vertus,
Suiviez vos camarades en mon pays perdu,
Livré aux griffes nazies,  à l’horreur de la guerre.

Novembre vous meurtrit  sous un cruel acier !

Si loin de votre terre, servant une autre patrie !
Mais tout comme votre père, votre sang à sculpté

L’avenir de nos peuples : děkuji et merci
Oh lieutenant  Španiel , qui là êtes tombé
Za naši svobodu – Pour notre Liberté !”

Dans le cadre du “Projet de la collaboration culturelle tchéco-franco-berbere” (CC-TFB) qui a été créé en septembre 2006, un évènement culturel : les “Rencontres Internationales de la Littérature et de la Poésie” (R.I.L.P.) aura lieu en République tchèque, le 8 septembre à Prague, le 9 septembre à Mariánské Lázně et le 10 septembre à Karlovy Vary. 

Plusieurs écrivains y participeront :

  • Charlotte-Rita Pichon, scénariste, actrice, réalisatrice et poète française
  • Fatima Kerrouche, écrivaine franco-kabyle
  • Daniel Leuwers, poète et critique littéraire français
  • Antoine Simon, poète et performeur français
  • Luis Felipe Castro Mendes, poète, écrivain portugais et ex-ministre de la Culture du Portugal

Il y aura aussi une exposition de dessins et sketchnotes de l’artiste Kibizu représentant des fables dont certaines qu’elle a elle-même écrites sur divers thèmes, dont l’expatriation.

@Kibizu

Des textes, traduits par Libuse Addarova (l’auteure du projet), seront aussi lus en tchèque par l’acteur tchèque Lukáš Křišťan.

Cet événement culturel sera publié sur Facebook avec les lieux pour chaque ville et les autres détails du programme, dans les prochaines semaines, ainsi que sur cette même page.

La première soirée aura lieu le mercredi 8/09 au théâtre Kampa à Prague, de 19:30 à 21:00. Vous pouvez réserver votre billet ICI

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter : Libuse Addarova (auteure du Projet de la collaboration culturelle tchéco-franco-berbere – CC-TFB et membre d´honneur de l´Assemblée Mondiale Amazighe – AMA)

www.avecl-culture.estranky.cz
www.facebook.com/libuseaddarova.3
https://cz.pinterest.com/addarova

Suite… (épisode 0 ici )

1- LA DEMOISELLE AUX YEUX D’OR

©Bee welcome

Un jour, une chrysope magique entra dans des appartements qui paraissaient royaux. Ces appartements étaient beaux et calmes, au point qu’on y entendait les mouches voler… Mais sa vie battait de l’aile : en effet, dans ce contexte, plus besoin de voler. Elle oublia qu’elle avait des ailes et tomba du ciel…

Heureusement, ses rêves de haut-vol étaient tellement élevés qu’il lui fût impossible de les perdre de vue, même si pendant un temps, ils volèrent en éclat.

Un jour, elle se rappela les promesses qu’elle s’était faites : réaliser ses rêves sans se brûler les ailes. Elle se rendit compte que ces appartements brillants que tous trouvaient royaux n’étaient pas d’or. Elle décida de s’en enfuir à tire d’ailes ! Ce fut difficile puisqu’elle avait perdu ses ailes…

Et, petit à petit, elle essaya de revoler de ses propres ailes. Mais comment faire ? Très peu d’autres animaux se souciaient de ses rêves de haut-vol et avaient envie de lui accorder une faveur royale. Même la majorité, qui volait bas, avaient ces rêves en aversion. Cependant, grâce à quelques personnes royales, un jour elle retrouva ses ailes, cachées, derrière un tableau.

©Kibizu

Qui aurait pu penser qu’elles se trouvaient ici ? De plus, cette fois, dans de véritables appartements royaux !

Alors elle se re-métarmophosa en chrysope magique, ce tableau lui redonna des ailes. Cette « demoiselle aux yeux d’or », qu’elle avait finalement toujours été, mais pour laquelle trop espéraient voir les ailes brisées. Mais elle était, enfin, libre comme l’air.

Elle prit son envol. C’est dommage, grâce à ses pouvoirs magiques, elle aurait pu les prendre sous son aile et les emmener avec elle dans ces rêves de haut-vol. Comme elle et ses amies, ils auraient pu se sentir pousser des ailes. Véritablement ! Pas en se mentant à eux-mêmes.

©Kibizu

Mais, finalement, des personnes qui souhaitent qu’une chrysope se brise les ailes ne méritent pas une once de pitié, mais de recevoir une volée !

Ce roi rétablit la justice : la chrysope et ses ailes resteront inscrites dans l’éternité. Les envieux finiront seulement en poussière, même pas avec un tableau royal, au revers ; mais dans un cimetière.

©Jardins et saisons

2- LE POISSON D’AVRIL

Hélène devait partir du travail à 18h. « Oh non, c’est déjà l’heure… », se dit-elle, malheureuse de ne pas pouvoir y rester tout la nuit… Puis elle se rappela : « Oh non ! Et en plus, c’est le weekend de Pâques cette semaine ! Je suis obligée d’attendre mardi pour y retourner. Mardi!!! »

©Kibizu

Tout un weekend à s’ennuyer à la maison ou au parc… Au moins, au travail, elle pouvait vivre toute une richesse d’émotions royales ; pas comme les émotions, trop fades pour elle, qu’on ressent en mettant un pied l’un devant l’autre, en marchant dans un parc, qui pouvaient faire pousser des ailes à d’autres.

« Il faut que je trouve des choses intéressantes à faire avant mardi, sinon je vais mourir d’ennui… Franchement, quelle idée d’inventer les weekends, et surtout les weekends prolongés ? Pensa-t’elle, hors d’elle. N’importe quoi !!! »

Non, Hélène ne vous raconte pas une blague du 1er avril.

Crédits photos, dessins et texte : ©KIBIZU

Site pour l’explication des expressions françaises et leur origine : expressio.fr

Garance, Hélène et Florence

RESUME

Hélène et ses collègues, Florence et Garance, sont trois reines, plutôt atypiques, qui ont pour mission de restaurer un tableau royal.

La restauration va consolider, renforcer, retoucher les lacunes du tableau ou ce tableau issu de la période de la restauration va t’il le faire pour la vie d’Hélène ?

« Les deux, mon général ! » répondit Charles sur son cheval.

Kibizu et ses trois personnages, en particulier Hélène, racontent l’épopée de ces restaurations.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

0- UNE JOURNEE ROYALE

La première reine alla rejoindre la deuxième reine, puis elles allèrent préparer le voyage du roi Charles. Elles rejoignirent leurs appartements royaux avec le roi sans encombres grâce aux employés royaux.

Ce matin, elles ne croisèrent pas l’autre roy comme la veille.

Les deux reines retrouvèrent la troisième reine pour un déjeuner royal au soleil dans le parc à côté de la colline du château royal…

Puis l’après-midi, elles s’occupèrent royalement du tableau royal. En fin d’après-midi, le représentant des divers rois passés et présents vint leur rendre une visite royale dans leurs appartements royaux.

La première reine, heureuse comme un roi, rentra chez elle le soir dans son appartement royal le sourire aux lèvres, avec une flemme royale par contre de cuisiner…

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois, mais autant être clairvoyant ! Cette première reine, Hélène, était souvent considérée comme plus royaliste que le roi : en conséquence, elle énervait royalement les aveugles et les borgnes. Beaucoup de ceux-ci auraient préféré qu’elle travaille pour le roi de Prusse… ou même ne travaille pas du tout, ou sinon sans avoir le feu sacré !

Tous ces rois n’étaient pas les cousins des trois reines, ravies de cette journée royale. Peut-être a t’il juste manqué un kir royal à partager avec un autre roi qui leur avait ouvert cette voie royale, pour trinquer à son honneur : « Merci pour ta faveur royale. Tu es royal ! »

Crédits photos, dessins et texte : ©KIBIZU

Site pour l’explication des expressions françaises et leur origine : expressio.fr