Likez Prahoo!

L’année 2017 est une année d’importantes échéances électorales avec l’élection présidentielle et les législatives qui sont accessibles à tout français où qu’ils résident. Ces élections sont aussi importantes pour les français résidant hors de France.

Pour y participer il suffit d’être inscrit sur les listes électorales et pour les français hors de France, ce sont les listes électorales consulaires.

La différence est de taille, le fichier des électeurs des français résidant à l’étranger est différent de celui des compatriotes de métropole parce qu’il est géré directement par le ministère des affaires étrangères et y figure notamment l’adresse mail de l’électeur.

service-public-frsPar contre, l’inscription se fait aujourd’hui sur le même portail que tout le monde: service-public.fr. Il est aussi possible de le faire en personne en se déplaçant au consulat mais beaucoup apprécieront de le faire de leur canapé.
La fiche pratique sur service-public.fr est le point de départ de toutes les démarches nécessaires.

L’inscription au consulat

Le consulat est l’instance administrative qui gère votre vie citoyenne à l’étranger, ce peut-être un changement d’état civil, un renouvellement
de passeport ou bien son inscription sur les listes électorales. En plus de cela le consulat vous enregistre sur unn registre qui permet de faciliter la gestion des français sur la zone consulaire. Pour l’administration c’est pratique pour retrouver vos détails administratifs mais c’est aussi important pour être aidé en cas de crise.

Lors de votre visite au consulat, vous êtes généralement inscrit à la fois dans le registre consulaire et sur la liste électorale mais les deux inscriptions étant facultatives, il est possible de faire l’un sans l’autre … et inversement.

serveur-error-service-publicsLors de votre inscription sur la liste électorale, l’adresse mail est elle aussi facultative mais elle permet quand même de recevoir les
informations pratiques pour voter ainsi que les codes pour voter par Internet.

Si vous êtes déjà inscrits, il est possible de vérifier votre situation et de la mettre à jour en ligne sur service-public.fr. Pour ce faire voici la marche à suivre :

Inscrivez-vous sur service-public.fr

Inscription sur service-public.fr

à ce niveau là il n’est pas nécessaire de se souvenir de son adresse mail ou de son NUMIC, il est possible de faire son inscription avec des coordonnées nouvelles. Il suffit juste de donner une adresse mail qui fonctionne pour recevoir le lien d’activation du compte.

inscription-registres

Rapatriez vos données consulaires sur votre compte service-public.fr

Connection à service-public.fr

Une fois inscrit sur service-public.fr, il faut, pour pouvoir contrôler ses données, les rapatrier sur son compte, Ceci se fait simplement en indiquant son numéro NUMIC attribué lors de sa première inscription au consulat. Si vous ne retrouvez pas votre numéro NUMIC, il faut se le faire communiquer à nouveau par le consulat.

Contrôlez et mettez à jour vos données

Une fois vos données rapatrié, il est possible de consulter en ligne toutes les données que le consulat a enregistré pour vous:

  • Vos données de contact
  • Les données d’état civil
  • Les personnes à prévenir en cas d’urgence
  • Votre inscription sur la liste électorale

Cette dernière information est assez simple, si vous êtes inscrits pour voter au consulat vous le verrez apparaître dans un cadre “Inscription sur une liste électorale consulaire” avec un bouton modifier pour une éventuelle mise à jour.

Mise à jour de votre inscription

Il n’est plus possible de voter à la fois à l’étranger pour les élections nationales et en France pour les élections locales comme les municipales. Les options qui s’offrent aux électeurs sont donc :

  • Être inscrit au consulat pour toutes les élections (pour voter à Prague en 2017 c’est ce qu;il faut choisir)
  • Être inscrit au consulat pour les seules élections des conseillers consulaires (cela vous permettra de voter aux municipales en 2020 mais il faudra aller en France pour voter en 2017)
  • Se désinscrire de la LEC (ceci vous permet de rester inscrit en France pour voter en 2017)

En plus de ces options, il vous est possible de choisir de donner une adresse mail différente de celle qui figure sur le registre du consulat ce qui vous permettra par exemple de filtrer les publicités électorales hors de votre boite-aux-lettre principale.

Éviter les spams électoraux

Grâce à cette option, il est possible de réduire les courriers non sollicités reçus en période électorale. Il est fort à parier que 2017 sera une année faste en mails politiques en tout genre.

les spams illégaux

spam-illegalsSeulement la présence des mails sur les listes électorales attise les convoitises et nombreux sont ceux qui ont déjà profité de l’accès facile à ces fichiers pour envoyer des spams (courriers non sollicités) aux électeurs. Bien qu’illégale, l’utilisation de ce fichier est rarement
condamnée parce qu’il n’est pas évident de prouver sont utilisation frauduleuse.

les spams légaux

Enfin en cette année électorale, nombreux sont ceux qui vont se plaindre de recevoir des courriers non sollicités de nature électorale. Comme l’explique la CNIL, l’utilisation des listes électorales à des fin de communications politique est autorisée et il n’y a donc pas moyen de faire cesser cette pratique. Par contre il est possible de s’en prémunir en utilisant l’adresse mail spécifique que propose le formulaire en ligne.

En indiquant identifiantemail+lec2016@fournisseur.nom alors queidentifiantemail@fournisseur.nom est votre adresse mail habituelle, vous continuerez à recevoir les courriers mais vous aurez la possibilité de les filtrer pour les lire (ou pas) quand vous le décidez.

Cette opération est détaillé dans un article complet qui explique aussi comment créer un filtre dans sa boite mail. Un bon plan à reproduire à d’autres occasion mais concernant les communications électorales de 2017 c’est avant le 31 décembre qu’il faudra faire cette modification.

Vous savez maintenant tout pour pouvoir vous exprimer dans les urnes lors des scrutins de l’année prochaine. Ce que vous en ferez ne dépend pas de moi mais au moins vous n’aurez pas raté cette petite fenêtre d’expression civique qui s’ouvre à nous tous les cinq ans.

 

Par Alix (voir son site)

Il n y a pas de commentaires actuellement.