Likez Prahoo!

Ca y’est, la neige fondue de Prague vous tape sur les nerfs et vous avez envie de bouger, aller dans les montagnes du Krknoše ou visiter les villes de l’Est: Brno, Olomouc, Ostrava.  Vous ne voulez pas non plus conduire sous les pluies verglaçantes, vous decidez donc de prendre le train.

train-tcheque.jpg

Ceske Drahy, ou la SNCF tchèque

download.jpgNommés de manière inattendue, Ceske Drahy se traduit par Rails tchèques, la société nationale des chemins de fer est relativement développée et efficace.  Les tarifs sont raisonnables (surtout lorsqu’on est habitué aux augmentations systématiques de la SNCF).  Par exemple, un aller retour Prague – Uherske Hradište, l’extremité orientale du pays, vous coûtera entre 600 et 1200 CZK selon les trains et la classe que vous choisirez.  Les premières classes sont d’ailleurs équipées du Wifi et ultra-confortables.

 

 

Acheter ses billets de train

Je vous avais déjà recommandé l’application et le site Idos pour trouver vos horaires de transports en commun, trams, bus, trains, vous complèterez maintenant vous outils avec le site eshop CD (en anglais, allemand ou tchèque) qui fonctionne bien, accepte les paiements en ligne.  Vous avez d’ailleurs le choix entre imprimer vos billets ou recevoir un SMS avec un code, ce qui vous permet de ne pas trop stresser lors de vos préparations.  

 

 

acheter-billets-train-republique-tcheque.jpg

Un petit mot sur le personnel CD qui est exceptionnellement cordial.  Cela fait plaisir dans un pays où le service client est généralement médiocre (vous pouvez vous lâcher sur ce commentaire, je crois toutefois que des études sérieuses montrent que les tchèques contreperforment en service client).

 

Quelques compagnies privées toutefois bien intégrées

Les “CD” collaborent avec plusieurs lignes ferroviaires privées telles que le Pendolino ou le LeoExpress, trains rapides qui rejoignent Ostrava ou Uherske Hradiste.  Bonne surprise lors d’un de mes derniers voyages: malgré le retard de mon train régional, le Pendolino a eu la gentillesse de nous attendre à notre correspondance.

 

Donc, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter: Bon voyage!

 

Tom, expat pragois

  • Lucie

    Merci pour les précieux conseils ! Je ne reste que dix petits jours à Prague, et m’en vais après prendre le train vers l’est, mais l’article et le blog fourmillent de choses intéressantes, alors
    merci. Et bonne continuation ! 

  • Prahoo

    De rien Lucie.  Profites bien de Prague!