Likez Prahoo!

Tous les touristes (et quelques expats pas curieux?) remontent la place Venceslas sans trop se demander d’où vient le nom des “Champs Elysées” de Prague.  Parceque l’Histoire m’intéresse toujours, voici un peu l’histoire du Saint patron de la République Tchèque mais aussi des brasseurs!! Quelle coincidence!

place-venceslas-centre-prague

 

Saint Venceslas est né près de Libusin, en région pragoise vers 907. Son père était le prince Vratislav Ier de Bohème (fondateur de l’église Saint George et troisième régnant de la dynastie des Premyslid) et sa mère Drahomira qui prendra le pouvoir en 921 à la mort de son mari.  Sympathique époque, Drahomira fera assassiner par deux guerriers vikings Tunna et Gomon dans la forteresse de Tetin sa belle mère, Ludmila, qui élevait le jeune Venceslas dans le respect de la religion.  En effet, elle ne voulait pas que son fils soit trop attaché à l’église…

david-cerny-vecenslas-a-l-envers-copie-1.JPG

En 923, le jeune prince devient roi de Bohème et conclut la paix avec le roi Henri Ier de Germanie qui veut envahir le royaume.  Chose amusante, il se met d’accord sur la somme annuelle de 129 boeufs et 500 talents d’argent pour éviter la guerre.

Pacifiste, il préfère réformer la religion (sorry mum!) dans le Royaume et lance la construction de la cathédrale Saint Guy (une simple rotonde flanquée d’ailes étroites à l’époque), en tchèque Svaty Vitus, que vous pouvez visiter au chateau de Prague.

boleslav-assassin-de-venceslasToutefois, son frère Boleslav, beaucoup plus vindicatif et avare de pouvoir, conspire et l’assassine dans sa forteresse (renommée depuis Stara Boleslav) à 30 km au Nord de Prague le 28 septembre 939 (certains disent 935, c’est toujours étonnant que les historiens soient d’accord sur la date mais pas l’année).  C’est au cours d’un banquet donné en l’honneur des Saints Cosmas et Damian que les soldats de Boleslav essaient de saouler en vain la suite de Venceslas pour se faciliter la tâche.  Ce dernier est certainement au courant de l’attentat qui se prépare et a donné des instructions: “pas de bière ce soir les gars” (“zadny pivo dneska kluci”).  Les assassins sont obligés d’attendre la messe du matin pour passer à l’attaque.  Venceslas tente de se cacher dans la chapelle mais le prêtre lui en ferme gentiment la porte au nez. Il se fera poignardé (aouch…) et pour éviter les représailles, toute sa suite aussi, enfants inclus.  Quand je vous disais que c’était une époque sympatoche…

Boleslav, une fois régnant, se repentira et lorsqu’il obtient un évêché pour Prague, il demande à ce que Venceslas soit canonisé et devienne le patron du diocèse.

Chaque 28 septembre la République Tchèque célèbre la mort de Venceslas et férié.

statut-saint-venceslas-prague.jpg

Le symbole de Venceslas est régulièrement repris comme l’âme tchèque pacifique.  C’est au pied de la statue (par J.V. Myslbek érigée en 1912) qui trone en haut de la place en question est toujours le lieu de rassemblement des protestations (naissance de la République de Tchécoslovaquie en 1918) et l’endroit où s’était immolé Jan Palach en 1969 dont je vous parlais récemment.

C’est après la révolution de 1848 que la place a été nommée Vaclavske Namesti (place Venceslas).

Nazdravi a dekuji Vaclave za pivo!

Thomas Bordier+

Il n y a pas de commentaires actuellement.