Category: Conseils pratiques

Le tourisme médical : une réalité en Europe

chirurgie-esthetique-tourisme-medicalDes malades qui laissent les hôpitaux de leur pays de résidence pour aller se faire soigner dans un autre pays, telle est le principe du tourisme médical. Une pratique qui prend de l’ampleur en Europe, surtout avec les dispositions réglementaires initiées ces derniers temps par les organes de l’UE. En effet, une jurisprudence de 2006 sur le cas d’une patiente anglaise a ouvert à voie à la mobilité transfrontalière pour recevoir des soins médicaux. Mais au-delà de la recherche de performance dans la prise en charge médicale, ce type de tourisme exige un cadre de facilitation au niveau des structures d’assurance maladie pour le remboursement des frais que le malade a engagés dans le pays étranger. Avec une législation plutôt favorable à cette réalité, c’est à juste titre que la Commission européenne encourage le tourisme médical comme un véritable instrument de développement à travers les 25 pays de l’Union.

Enjeux du tourisme médical

L’ampleur que prend le tourisme médical, s’explique par plusieurs facteurs. Il s’agit notamment du coût élevé des prises en charge médicales dans les pays développés, en comparaison avec les prix relativement bas dans les pays où les touristes médicaux se rendent massivement. À cela, il faut ajouter le fait que, dans la plupart de ces pays développés, certaines prestations médicales ne sont pas remboursées par les organismes d’assurance maladie. Il y a aussi la législation dans certains qui interdit ou limite certains actes médicaux comme l’avortement, la stérilisation, …. Tous ces facteurs combinés, ont conduit à développer le tourisme médical dans les pays dits « récepteurs ». Ainsi, ceux-ci ont été amenés à améliorer leur plateau technique de prise en charge médicale tout en rendant leurs tarifs largement plus concurrentiels que ceux des pays d’où viennent les malades touristes. En effet, l’enjeu est grand, car, avec l’essor du tourisme médical, les « pays récepteurs » profitent de l’apport massif de devises, bénéficient du transfert de compétences pour les prestations médicales complexes et aussi, de la création d’emplois.

Le tourisme médical en République tchèque et les pays d’Europe centrale et de l’est

Nouvelle tendance mondiale, le tourisme médical se développe certes en Europe, mis cet essor est encore plus visibles dans les pays de l’Europe de l’est et du centre tels que la République Tchèque, la Serbie, la Hongrie, la Roumanie, la Pologne, … Cette zone constitue le nouvel eldorado du tourisme médical en Europe. Et les agences de voyages se spécialisent en la matière pour accompagner toute cette mobilité des malades et offrir même des prestations supplémentaires pour mieux répondre aux attentes de ceux-ci. Ainsi, il existe par exemple des formules complètes de prestations médicales (soins dentaires, chirurgie esthétique) auxquelles s’ajoutent des offres de séjour détente ou de thalassothérapie.

Les principaux types de soins accessibles à travers le tourisme médical

La République tchèque accueille chaque année, des voyages massifs de malades à la recherche de prestations de chirurgie esthétique et de soins dentaires. Cela s’explique par le fait que les spécialistes médicaux dans ce pays, ont développé une grande qualité de traitement. Ce qui fait leur grande renommée dans toute l’Europe. Les soins dentaires comprennent les appareils et les implants.

Ca y’est, la neige fondue de Prague vous tape sur les nerfs et vous avez envie de bouger, aller dans les montagnes du Krknoše ou visiter les villes de l’Est: Brno, Olomouc, Ostrava.  Vous ne voulez pas non plus conduire sous les pluies verglaçantes, vous decidez donc de prendre le train.

train-tcheque.jpg

Ceske Drahy, ou la SNCF tchèque

download.jpgNommés de manière inattendue, Ceske Drahy se traduit par Rails tchèques, la société nationale des chemins de fer est relativement développée et efficace.  Les tarifs sont raisonnables (surtout lorsqu’on est habitué aux augmentations systématiques de la SNCF).  Par exemple, un aller retour Prague – Uherske Hradište, l’extremité orientale du pays, vous coûtera entre 600 et 1200 CZK selon les trains et la classe que vous choisirez.  Les premières classes sont d’ailleurs équipées du Wifi et ultra-confortables.

 

 

Acheter ses billets de train

Je vous avais déjà recommandé l’application et le site Idos pour trouver vos horaires de transports en commun, trams, bus, trains, vous complèterez maintenant vous outils avec le site eshop CD (en anglais, allemand ou tchèque) qui fonctionne bien, accepte les paiements en ligne.  Vous avez d’ailleurs le choix entre imprimer vos billets ou recevoir un SMS avec un code, ce qui vous permet de ne pas trop stresser lors de vos préparations.  

 

 

acheter-billets-train-republique-tcheque.jpg

Un petit mot sur le personnel CD qui est exceptionnellement cordial.  Cela fait plaisir dans un pays où le service client est généralement médiocre (vous pouvez vous lâcher sur ce commentaire, je crois toutefois que des études sérieuses montrent que les tchèques contreperforment en service client).

 

Quelques compagnies privées toutefois bien intégrées

Les “CD” collaborent avec plusieurs lignes ferroviaires privées telles que le Pendolino ou le LeoExpress, trains rapides qui rejoignent Ostrava ou Uherske Hradiste.  Bonne surprise lors d’un de mes derniers voyages: malgré le retard de mon train régional, le Pendolino a eu la gentillesse de nous attendre à notre correspondance.

 

Donc, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter: Bon voyage!

 

Tom, expat pragois

Bonjour à tous,

Prahoo a participé au projet ebook “17 destinations à faire pour moins de 300€” de Benjamin, auteur du blog Partir Voyager.

Vous y découvrirez des conseils pour découvrir des destinations sympas à petit budget.

17-destinations-3-jours-moins-300-euros.jpg

 

Le “eLivre” sort mardi prochain (14 janvier) mais vous pouvez vous préinscrire sur Partir Voyager et bénéficier d’une belle réduc de 30%.

 

Si le concept vous intéresse, n’hésitez pas!

partir-voyager.jpg

Si vous êtes à la recherche d’un appartement à Prague, vous pouvez facilement vous retrouver déconcerté par les abréviations utilisées par les agences immobilières ou les sites internet qui vous proposent des 1+0, 1+kk, des garçonnières etc. Voici un petit guide pour se retrouver dans toutes ces abréviations et se faire une image plus claire de ce que l’on vous propose :

En résumé, le premier chiffre désigne le nombre de pièces (chambres, salon, salle à manger…) et le deuxième numéro le nombre de cuisines, sachant que « kk » signifie « kuchyňský kout » (coin cuisine), qui quant à lui fait toujours partie d’une des pièces, souvent réuni avec la salle de séjour.

Studio /Garçonnière « Garsonka »

Une seule chambre avec un coin-cuisine simple, éventuellement une petite salle de bain avec WC et une entrée.

1+kk (1+0) (parfois assimilé à un studio)

Une pièce (servant à la fois de salle de séjour, cuisine et chambre à coucher), une salle de bain, une entrée, éventuellement un WC isolé

1+1 (également parfois assimilé à un studio)

Une pièce, une cuisine, une salle de bain, une entrée, éventuellement un WC isolé

2+kk (2+0)

Une salle de séjour avec un coin-cuisine, une chambre pour dormir (souvent plus petite), une salle de bain, une entrée, éventuellement un WC isolé

 

2+1

Une cuisine, une salle de séjour, une chambre pour dormir, une salle de bain, une entrée, souvent un WC isolé

 

3+kk (3+0)

Une salle de séjour avec coin-cuisine, deux chambres pour dormir, une salle de bain, une entrée (ce type d’appartement se retrouve souvent dans les bâtiments récents)

3+1

Une cuisine, une salle de séjour, 2 chambres pour dormir, une salle de bain et presque toujours un WC isolé

 

Je vous reviens avec un véritable bon plan à Prague (et bientôt dans plein de villes d’Europe): le Taxi Club.

taxiclub.jpg

Cette application sur téléphone mobile permet d’appeler un taxi à Prague et de bénéficier de 25% de réduction en moyenne sur vos trajets dans la capitale.  Elle est disponible en version française. 

Le concept est simple: plus nous sommes dans le Taxi Club, plus nous pouvons négocier des prix intéressants.  

 

Le fonctionnement est rapide: il suffit de

– télécharger l’application mobile sur iPhone ou Android (cherchez “taxi club”)

– utiliser le bouton ‘appel depuis l’app

– s’identifier comme faisant parti du Taxi Club.  

Automatiquement, le chauffeur arrivera et mettra en route le compteur à tarifs privilégiés.

 

application-mobile-taxi-pas-cher.jpg

L’équipe de développement Taxi Club vient de recevoir le prix de la meilleur app tchèque du moment lors de la 9ème édition de l’AppParade au cinéma BioOko d’Holesovice.

appparade-taxi-club.jpg

Pour les tchécophones, voici les articles qui en parlent:

Mobilenet.cz

Mediar.Cz

 

 

Vous retrouverez plus d’infos sur le site du Taxi Club qui a été traduit en français par mes soins (n’hésitez donc pas à m’envoyer un message si c’est mal traduit 😉

 

 

Tom, expat pragois